• À propos
  • À propos
  • À propos
  • 2019

    Après le succès de La chambre d’Isabella (2004), qui racontait son histoire familiale, Jan Lauwers s’immerge à présent dans l’histoire familiale de Hertmans, entre art et guerre, en pleine lutte du mouvement flamand.

    2018

    Dans Jan Lauwers' version de ‘L’incoronazione di Poppea’ pour le Festival de Salzbourg, les protagonistes foulent les corps de leurs péchés, de leurs actes, de leurs morts. Obsession du pouvoir, intrigue, cruauté, violence et manipulation triomphent sur un fondement d’une beauté baroque.

    2017

    Seul le fou peut exprimer sans crainte des pensées critiques envers le roi. OHNO COOPERATION (Maarten Seghers, Jan Lauwers et Elke Janssens) fait de ce privilège sa mission dans sa réflexion sur la place de l’art et de l’artiste dans la société.

    A partir des archives de sa vie, Jan Lauwers développe une installation monumentale, dans laquelle il réinterprète des matériaux et œuvres du passé et les confronte à l’histoire de l’art.

    Scandés, des exposés comme “an artist has to be nice, so you can understand” et “if art is my lover, then who the f*** are you?” font littéralement éclater le théâtre, en un feu d’artifice d’hilarité, de passion et de violence.

    Cette allégorie noire et flamboyante sur l’amour et la mort est le dernier texte qu'a écrit le légendaire cinéaste John Cassavetes avant sa mort.

    2016

    Si l’art n’imprègne pas la mémoire de l’observateur, il n’existe pas.

    2015

    Quand la nature tend vers le chaos, l’art est inventé pour trouver un certain équilibre dans ce chaos. Et ...

    Fidèle à la tradition,  Needlapb  donne un aperçu des projets futurs de Needcompany. Afin de clarifier le ...

    Un appartement au bout d’une route menant à la côte. Avec vue sur la mer, mais les fenêtres sont ...

    Jan Lauwers s’inspire des arbres généalogiques des performers pour écrire une nouvelle histoire, basée sur leurs différentes nationalités, cultures et langues.

    2014

    La fête du souvenir d’une fête.

    Just for Bozen | Bolzano
    Just for Sarajevo
    2013

    Si l’art n’imprègne pas la mémoire de l’observateur, il n’existe pas.

    2012

    Pas de réconstruction, ni de nostalgie, mais une place à l'exploration des nouveaux problèmes sans cesse.

    De quoi me sert ce pouvoir si étonnant, si je ne puis changer l'ordre des choses, si je ne puis faire que le soleil se couche à l'est, que la souffrance décroisse et que les êtres ne meurent plus ?

    Un bateau tombé du ciel donne le coup d'envoi d'un foisonnement d'images et de musique dans l'histoire épique des villageois.

    2011

    L’art du divertissement  est une comédie noire, presque cynique, sur un comédien célèbre, qui décide de mettre fin ...

    L’art du divertissement  est une comédie noire, sur un comédien célèbre, qui décide de mettre fin à ses ...

    Si l’art n’imprègne pas la mémoire de l’observateur, il n’existe pas.

    Si l’art n’imprègne pas la mémoire de l’observateur, il n’existe pas.

    2008

    L’art, au fond, parle de l’homme et de l’humanité, et toute expression artistique de qualité est un autoportrait de l’observateur.

    Trois Histoires sur la Condition Humaine.

    2007

    La mer comme fosse commune, la mer comme dernier refuge, la mer comme porte vers l’enfer.

    Dans les installations muséales, il y a des performances qui durent toute une journée, et c’est l’observateur lui-même qui détermine pendant combien de temps il souhaite percevoir une action.

    Si l’art n’imprègne pas la mémoire de l’observateur, il n’existe pas.

    2006

    Le jour où il va passer à l’acte, il met son plus beau costume et, en guise d’adieu à la vie, se rend dans son restaurant préféré, « Le Bazar du Homard », pour y déguster un homard à l’armoricaine.

    2005

    L’adieu à Warhol La dernière représentation d’ Images of Affection a eu lieu à Rakvere le 16 ...

    2004

    Laugh and be gentle to the unknown.

    2003

    Depuis 2001, Jan Lauwers travaille sur les C-Songs. Il a écrit et mis en scène un court métrage sans ...

    No Comment retrace le destin de quatre femmes qui passent en revue leurs vies, marquées par des ...

    2002

    Les œuvres plastiques de Jan Lauwers ont une existence autonome, mais elles sont soutenues par Needcompany dès que les ...

    “Vous êtes en mesure de transformer ce paradis en enfer.” C’est sur le fond de ce passage du paradis à l’enfer que l’histoire devient une parabole contemporaine où l’être humain est la somme de ses secrets, ses actes passés et ses choix moraux.

    L’œuvre plastique de Jan Lauwers Exposition d’été Grimbergen 2002 ...

    "Love it and trust it and leave." ( Don DeLillo ) Images of Affection est un récit fondé ...

    2001

    Quand grand-père criait : ‘Centina, il est six heures’, grand-mère ne savait pas seulement l’heure qu’il était, mais aussi ...

    Lorsque, à la fin de The Tempest, Prospero jette ses livres, il dit : « Malgré toute la sagesse ...

    2000

    At William Forsythe's request, Lauwers took up the challenge of creating a piece in which the two companies confronted ...

    « Nous devons obéir à cette époque triste et oppressante, dire ce que nous ressentons, pas ce qu’on attend ...

    1999

    Morning Song est le second volet du diptyque théâtral No beauty for me there, where human life is rare. ...

    1998
    From Alexandria
    The Snakesong Trilogy
    1997
    Caligula. No beauty for me there where human life is rare, part one
    The Moustache of Duchamp
    1996
    Needcompany's Macbeth
    Snakesong /  Le désir
    1995
    Snakesong /  Le pouvoir (Leda)
    1994
    Snakesong /  Le voyeur
    1993
    1992
    Antonius und Kleopatra
    Schade/ Schade
    1991
    1990
    1989
    1987
    Needcompany
    Ensemble weNEEDmoreCOMPANY Contact Events Développement
     
    productions
    Jan Lauwers Grace Ellen Barkey Maarten Seghers arts de la scène arts visuels Film
     
    dates de tournée
    Calendrier
     
    Shop
    Livres Musique Film
     
    Bulletin
    S'inscrire Archive
    NEEDCOMPANY  |  info@needcompany.org  |  Privacy  |  Pro area
    This site uses cookies. By continuing to browse the site, you are agreeing to our cookies policy.