Home
⪡JanAndGraceSubNav⪢
⪡Index⪢
⪡Review⪢

C’est sous les ailes de Needcompany que Grace Ellen Barkey, qui fait partie de la troupe depuis sa création, produit depuis 1992 ses propres spectacles, qui se situent à l’intersection entre le théâtre, la danse, la performance et l’art plastique.

Assister à un spectacle de Grace Ellen Barkey, c’est plonger dans un monde inconnu qui ne doit sa cohérence qu’à lui-même, et non à un quelconque fil narratif. Dans cette fantaisie, il n’y a que la logique poétique qui vaille, et même si divers éléments (corps et membres, contours et lignes, images et objets) nous rappellent un monde qui nous est familier, ils ont été recomposés ici selon les voies, ludiques mais difficilement pénétrables, de l’association.

Sur scène, des objets en porcelaine et des installations réalisées à base de porcelaine occupent une position cruciale. Les installations et sculptures, signées Lot Lemm, vivent en dehors de la scène leur vie autonome d’oeuvres d’art. Cependant, aucun de ces objets n’est lui-même sans l’interaction avec les performers et avec le public. Si le précédent spectacle de Grace Ellen Barkey, Chunking, explorait encore les frontières entre théâtre, performance et art plastique, ces frontières sont par contre devenues totalement perméables dans The Porcelain Project. Le dénominateur commun qui permet cette perméabilité et qui relie chacun de ces éléments sur scène, c’est leur puissance en tant qu’images. Grace Ellen Barkey fait un théâtre de l’imagination, ou plutôt une imagination du théâtre.

La tension érotique des corps dansants sur la scène est un aspect incontournable de l’œuvre de Grace Ellen Barkey, et dont les côtés obscurs sont également pris en compte, ici comme dans Chunking. Dans la scénographie déconstruite de l’image de fin, les associations paradoxales qu’évoque la porcelaine culminent dans la tension entre désir et agressivité, entre féerie et cauchemar.

-Frederik Le Roy-

Première
Kaaitheater, Bruxelles
10 octobre 2007

Concept
Lemm&Barkey

Un spectacle de/avec
Misha Downey, Julien Faure, Benoît Gob, Tijen Lawton, Maarten Seghers, Yumiko Funaya (remplace temporairement Taka Shamoto)

Une production Needcompany.

Coproducteurs
Théâtre Le Quai (Angers), La Rose des Vents (Scène Nationale de Villeneuve d’Ascq), PACT Zollverein (Essen), Kaaitheater (Bruxelles).

Avec le soutien des autorités flamandes.

BALLET-TANZ YEARBOOK 2008

Thomas Hahn (Paris, ballet-tanz, cassandre, radio Libertaire)
Important collaboration: Lot Lemms porcelain mobiles
in Grace Ellen Barkeys The Porcelain Project

Pieter T’Jonck (Brussels, De Morgen, Etcetera, A+)
Important collaboration: The Porcelain Project

Arnd Wesemann (Berlin, ballet-tanz)
Outstanding Dancer: Misha Downey in The Porcelain Project