Home
⪡JanAndGraceSubNav⪢
⪡Index⪢
⪡Review⪢

Place du marché 76 est l'histoire la plus noire que Jan Lauwers ait écrite pour sa troupe si pleine de vie. Tandis qu'il tient lui-même le rôle de narrateur et de chef de la fanfare locale, Needcompany chante et danse l'histoire d'un village. Un village endeuillé par une explosion tragique sur la place du marché. Un bateau tombé du ciel donne le coup d'envoi d'un foisonnement d'images et de musique dans l'histoire épique des villageois.

Le deuil et le chagrin, l’inceste et l’enlèvement, la pédophilie et le suicide sont incarnés par les performers au sein d'une communauté ardente dans laquelle survivent l’amour débordant, la joie et le bonheur. Les questions que se pose Jan Lauwers se trouvent au coeur de la politique du vingt-et-unième siècle. Ce qui soudait jadis une société – la tradition, la religion, l’ethnicité, la nationalité, … – a perdu sa force naturelle et contraignante. La cohabitation (im)possible est l’enjeu crucial des spectacles de Jan Lauwers de ces dix dernières années. La chambre d’Isabella (2004), Le bazar du homard (2006) etLa maison des cerfs (2008) – qui constituent ensemble la trilogie Sad Face | Happy Face – sont autant de récits sur les forces qui (dé)lient un groupe.

Dans Place du marché 76, Jan Lauwers présente l'histoire de la délivrance d'une communauté. Le marché a toujours été le point de départ et d’arrivée de manifestations, expressions de la volonté du citoyen. C’est l’endroit de la prise de parole en public. Ce qui concerne la communauté se passe sur la place du marché et inversement : ce qui se passe sur la place du marché concerne la communauté. Avec ce spectacle épique, Lauwers offre au village l'occasion de traverser une sorte de psychanalyse.

Une production Needcompany. En coproduction avec la Ruhrtriennale (Bochum), Burgtheater (Wenen), Holland Festival (Amsterdam). Avec le soutien des autorités flamandes.

Texte, mise en scène, images
Jan Lauwers

Avec
Grace Ellen Barkey, Anneke Bonnema, Hans Petter Dahl, Julien Faure, Yumiko Funaya, Benoît Gob, Sung-Im Her, Romy Louise Lauwers, Maarten Seghers, Emmanuel Schwartz/Jules Beckman, Catherine Travelletti, Jan Lauwers, Elke Janssens

Compositeurs
Hans Petter Dahl, Maarten Seghers, Rombout Willems

Dramaturgie & Sous-titrage
Elke Janssens

Chorégraphe assistante
Misha Downey

Costumes
Lot Lemm

Première mondiale
Ruhrtriennale, Jahrhunderthalle, Bochum
Le 7 septembre 2012

Diffusion en France
Scène Nationale de Sète et du bassin de Thau
Fabrique - production
Florence Marguerie +33 4 67 18 68 68