Home
⪡JanAndGraceSubNav⪢
⪡Index⪢
⪡Review⪢

Laugh and be gentle to the unknown

Neuf interprètes dévoilent ensemble le secret de la chambre d'Isabella. Le personnage central est interprété par l'immense actrice Viviane De Muynck.

La chambre d’Isabella renferme un secret. Elle est le lieu d’un mensonge. Elle est le lieu du mensonge qui domine la vie d’Isabella. Ce mensonge est une image. Une image exotique. L’image d’un prince du désert. Isabella est la fille d’un prince du désert qui a disparu lors d’une expédition. C’est ce que lui ont raconté ses parents adoptifs, Arthur et Anna. Ils vivent ensemble dans un phare, sur une île, où Arthur est gardien de phare. Tout comme l’île, le phare est un lieu intermédiaire: quelque part entre terre et mer, entre solide et liquide, entre intérieur et extérieur. Le phare est bâti sur la terre, mais son désir est la mer. Le désir d’Isabella, c’est le désert, le prince du désert, l’Afrique.

C’est ainsi que commence le récit de la vie d’Isabella, qui est vieille et aveugle. Rapidement, pourtant, il s’avère que derrière l’histoire du prince du désert se cache une vérité terrible, indicible. Anna et Arthur sont incapables d’affronter leurs secrets et se réfugient dans l’alcool. Anna meurt, et Arthur se jette à la mer. La quête d’Isabella pour retrouver son père, le prince du désert, la mène non pas en Afrique, mais dans une chambre à Paris, remplie d’objets anthropologiques et ethnologiques.

Isabella raconte l’histoire de sa vie, mais elle ne la raconte pas toute seule. Tous ceux qui ont compté pour elle la racontent avec elle, les nombreux morts de sa vie : Anna et Arthur, ses amants Alexander et Frank. Et ensemble, non seulement ils racontent l’histoire d’Isabella, mais ils la chantent également. Ce n’est pas la première fois qu’il y a de la musique live et que les comédiens chantent, dans un spectacle de Jan Lauwers, mais cela ne s’était jamais fait d’une façon aussi ouverte et invitante qu’ici.
(Erwin Jans)

Première
Cloître des Carmes, Festival d’Avignon
9 juillet 2004

Texte
Jan Lauwers
Excepté Monologue du menteur, écrit par Anneke Bonnema

Avec
Viviane De Muynck, Anneke Bonnema, Hans Petter Dahl, Julien Faure, Benoît Gob, Misha Downey/Ludde Hagberg, Sung-Im Her (remplace Tijen Lawton), Yumiko Funaya (remplace Louise Peterhoff) et Maarten Seghers.

Musique
Hans Petter Dahl, Maarten Seghers

Costumes
Lemm&Barkey

Coproducteurs
Festival d’Avignon, Théâtre de la Ville ( Paris), Théâtre Garonne (Toulouse), La Rose des Vents (Scène Nationale de Villeneuve d'Ascq), Brooklyn Academy of Music (New York) et welt in basel theaterfestival.

Avec la collaboration du Kaaitheater/ Bruxelles et de la Commission communautaire flamande de la Région Bruxelles-Capitale.

Avec le soutien des autorités flamandes.

Prix

* Le prix du meilleur spectacle étranger, catégorie danse. (Syndicat professionnel de la critique de théâtre, de musique et de danse”, France, juin 2005)

* Sélectionné pour le Theaterfestival 2005 (Bruxelles, Amsterdam)

* Le prix pour “le Masque de la production étrangère”. (Académie québécoise du théâtre décembre 2005, Canada)