Home
⪡Index⪢
⪡Review⪢

Né à Anvers en 1957, plasticien de formation, Jan Lauwers est un artiste qui pratique toutes les disciplines. Il s’est surtout fait connaître par son œuvre théâtrale pionnière forgée avec son ensemble, Needcompany, fondé à Bruxelles en 1986. Pendant tout ce temps, il a accumulé une œuvre considérable d’art plastique, qui a été exposée en 2007 au BOZAR à Bruxelles. Jan Lauwers vient de se voir décerner « L’insigne d’Or du Mérite de la République d’Autriche » (2012). En 2014, il est récompensé du Lion d’Or Lifetime Achievement Award à la Biennale de Venise. Il est le premier Belge à recevoir ce prix dans la catégorie théâtre.

Jan Lauwers a étudié la peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Gand. Fin 1979, avec plusieurs autres artistes, il forme l’Epigonenensemble. En 1981, cette troupe est transformée en un collectif, Epigonentheater zlv(zlv = « zonder leiding van », sous la direction de personne), qui, en six productions, épate le paysage théâtral. Jan Lauwers s’inscrit ainsi dans le mouvement de renouveau radical du début des années quatre-vingts en Flandre, et perce sur la scène internationale. Epigonentheater zlvfait du théâtre concret, direct et très visuel, avec la musique et le langage pour éléments structurants. Parmi les spectacles : Reeds gewond en het is niet eens oorlog (1981), dE demonstratie (1983), Struiskogel (1983), Background of a Story (1984) et Incident (1985). Jan Lauwers a dissous ce collectif en 1985 pour fonder Needcompany.

Jan Lauwers needs company. Il a créé Needcompany avec Grace Ellen Barkey. A eux deux, ils sont responsables des productions importantes de Needcompany. Depuis la création en 1986, son activité comme sa troupe de performers présentent un caractère explicitement international. Les premières productions de Needcompany, Need to Know (1987) et ça va (1989) sont encore très visuelles, mais dans celles qui suivent, la ligne narrative et la notion de thème central gagnent en importance, même si la construction fragmentée est conservée.

La formation de plasticien de Jan Lauwers est déterminante dans son rapport au théâtre et résulte en un langage théâtral personnel, novateur à plus d’un titre, qui interroge le théâtre et son sens. L’une de ses caractéristiques principales est le jeu transparent, 'pensant', des comédiens, ainsi que le paradoxe entre ‘jeu’ et ‘performance’.


OEUVRES THEATRALES - JAN LAUWERS & NEEDCOMPANY

Need to Know
première: Mickery, Amsterdam, le 24 mars 1987

ça va
première: Theater am Turm, Frankfurt, le 18 mars 1989

Julius Caesar
première: Rotterdamse Schouwburg, le 31 mai 1990

Invictos
première: Centro Andaluz de Teatro, Sevilla, le 18 mai 1991

Antonius und Kleopatra
première: Theater am Turm, Frankfurt, le 14 février 1992

SCHADE/schade
première: Theater am Turm, Frankfurt, le 21 octobre 1992

Orfeo
opéra de Walter Hus
première: Bourlaschouwburg, Anvers le 23 mai 1993,

The Snakesong Trilogy - Snakesong/Le Voyeur
première: Theater am Turm, Frankfurt , le 24 mars 1994,

The Snakesong Trilogy - Snakesong/Le Pouvoir (Leda)
première: Dance 95, Munich, le 11 mai 1995

Needcompany's Macbeth
première: Lunatheater, Bruxelles, le 26 mars 1995

The Snakesong Trilogy - Snakesong/Le Désir
première: Kanonhallen,Copenhague, le 6 novembere 1996

Caligula, No beauty for me there, where human life is rare, part one première: 5 Documenta X, Kassel, septembre 1997

The Snakesong Trilogy
version adaptée avec musique live
première: Lunatheater, Bruxelles, le 16 avril 1998

Morning Song, No beauty for me there, where human life is rare, part two
première: Lunatheater, Bruxelles, le 13 janvier 1999

Needcompany's King Lear
première: Lunatheater, Bruxelles, le 11 janvier 2000

DeaDDogsDon'tDance/DjamesDjoyceDeaD
première: Das TAT, Frankfurt , le 12 mai 2000

Ein Sturm
première: Deutsches Schauspielhaus Hambourg, le 22 mars 2001

Images of Affection
première: Stadsschouwburg Bruges, le 28 février 2002

No comment
première: Kaaitheater Bruxelles, le 24 avril 2003

La chambre d'Isabella
première: Cloître des Carmes, Festival d’Avignon, le 9 juillet 2004

La Poursuite du vent
première: Théâtre Municipal, Festival d’Avignon, le 8 juillet 2006

Le Bazar du Homard
première: Cloître des Célestins, Festival d’Avignon, le 10 juillet 2006

La maison des cerfs
première: Perner-Insel, Hallein, Salzburger Festspiele, le 28 juillet 2008

Sad Face / Happy Face
première: Perner-Insel, Hallein, Salzburger Festspiele, le 1er août 2008

L’art du divertissement
première: Akademietheater (Burgtheater), Vienne, le 5 mars 2011

Caligula
première: Kasino (Burgtheater), Vienne, le 17 mai 2012

Place du marché 76
première: Ruhrtriennale, Jahrhunderthalle, Bochum, le 7 septembre 2012

Begin the Beguine
première: Akademietheater (Burgtheater), Vienne, le 1 mars 2014

Le poète aveugle
première: Kunstenfestivaldesarts, Bruxelles le 12 mai 2015

Guerre et Térébenthine
première: Toneelhuis, Anvers le 7 décembre