Home
⪡JanAndGraceSubNav⪢
⪡Index⪢
⪡Review⪢

Anna Sophia Bonnema et Hans Petter Dahl chantent pour le public en se glissant dans la peau de leurs alter ego Ricky et Ronny. Avec leur confiance naïve en la possibilité du bonheur individuel, et tandis qu’à l’extérieur la machinerie de guerre tourne à plein régime, ces deux personnages chantants représentent un état d’esprit contemporain. C’est la mentalité de la nouvelle classe moyenne, dont l’horizon est défini par ce qui se passe à la maison. Ils estiment avoir droit à tout, et lorsque la vie tourne autrement que prévu, ils perçoivent cela comme une injustice qui ne peut pas être acceptée. Ils préfèrent alors fuir dans un monde imaginaire, où tout est encore possible. Le glamour de l’imagination est sauvegardé jusqu’à l’extrême.

Dans ce que proclament Ricky et Ronny, il n’y a pas de place pour la distance intellectuelle. Comme ils chantent à propos de tout ce qui traverse leur esprit dans l’immédiat, ils vivent totalement dans le moment présent et ils ne font pas de leur coeur une oubliette. Mais ces expressions musicales non censurées ne soulagent pas. Au contraire, plus ils chantent, plus ils perdent de vue la réalité et plus ils s’embourbent dans les remous de leur coeur et de leur esprit perturbés. Ils finissent par frôler dangereusement la limite de leur propre folie, ce qui ne fait qu’augmenter leur incompréhension mutuelle. Mais il n’y a pas de retour possible, ils accèdent par leurs chansons au monde de l’excès. Le souhait devient père et mère de l’imagination. Un enfant adoptif surgit de la neige et de la semence, et les gens qui sautent du haut des immeubles se transforment en neige humaine.

Avec The Ballad of Ricky and Ronny – a Pop Opera, Anna Sophia Bonnema et Hans Petter Dahl poursuivent leur quête de la combinaison idéale entre spectacle théâtral et concert. Cette fois, ils développent une forme particulièrement extrême, en approfondissant le glamour d’une sitcom psychologique déjantée pour en faire un concert psychédélique aux éruptions lyriques.

Robert Steijn

Conçu et interprété par:
Anna Sophia Bonnema] et Hans Petter Dahl

Texte:
Anna Sophia Bonnema

Musique:
Hans Petter Dahl

Costume et éclairage:
MaisonDahlBonnema

Animation:
Jan Bultheel

Directeur de production:
Luc Galle

Sur titrage et assistance:
Eva Blaute

Une production de Needcompany / MaisonDahlBonnema.

Avec la collaboration du Kaaitheater (Bruxelles) en ImPulsTanz (Vienne)

Avec le soutien des autorités flamandes.