Home
⪡JanAndGraceSubNav⪢
⪡Index⪢
⪡Review⪢

Une performance de Maarten Seghers en confrontation avec les plasticiens, musiciens et danseurs Fritz Welch, Simon Lenski, Nicolas Field et Mohamed Toukabri pour qui il a écrit une chanson incantatoire sur le chahut de la consolation.

C’est pour ces hommes-là que j’écris ce nouveau chant lancinant qui ne laisse rien au hasard. "The Challenge Of This Particular Show Was To Have Words Ending In O" est une lutte entre la rythmique entêtée et le sirop mélodique visant à ritualiser la représentation de la vérité. Une vérité qui, comme toutes les vérités, se dit être ‘vraiment vraie’, contrairement aux autres vérités: l’émerveillement devant un petit rien. – Maarten Seghers

« O », un monde d’hommes qui se retournent et qui trouvent que leur vérité n’est pas si mal, mais qui ne se mettront jamais à genoux devant elle. C’est un monde trop abrasif pour y demeurer longtemps, mais où l’on ne cesse de retourner parce que c’est nécessaire. A une époque où l’art est pris en otage entre le marché de l’art et l’engagement politique, c’est une bouffée d’oxygène de voir un spectacle qui rame à contre-courant. Voilà la mission de Seghers et de l’ensemble O. Car, comme chacun le sait au fond de son âme : l’art ne peut pas changer le monde, mais le monde change grâce à l’art. Mais en douce, par derrière, à la faveur d’un détour par une petite rue trop étroite. – Jan Lauwers

Première 18 et 19 mars 2016, Monty (Anvers)

Un spectacle de Maarten Seghers.

Avec: Nicolas Field, Simon Lenski, Maarten Seghers, Mohamed Toukabri & Fritz Welch.

Une production Needcompany en collaboration avec Kulturrfaktorij Monty et ImPulsTanz.

Avec nos remerciements à La Raffinerie. Avec le soutien des autorités flamandes.

30 mrs '17 - Brussel
20 juin '17 - Lausanne
21 juin '17 - Lausanne
02 juil '17 - Oostende