Home
⪡JanAndGraceSubNav⪢
⪡Index⪢
⪡Review⪢

Lorsqu’on diagnostiqua chez Gustav Mahler une maladie cardiaque fatale, le compositeur écrivit à un ami :

‘I have lost everything I have gained in terms of who I thought I was, and I have to learn my first steps again like a newborn.’

C’est dans cet état d’esprit que Mahler composa ‘Das Lied von der Erde’. Le dernier lied, ‘Der Abschied’ (‘L’Adieu’), l’une de ses œuvres les plus personnelles, reflète son état d’âme. Une lutte de l’homme avec sa condition mortelle, face à la nature qui est éternelle et se renouvelle sans cesse.

Avec son nouveau spectacle, FOREVER, Grace Ellen Barkey pose les mêmes questions que Mahler : « Continuer à chanter la vie, encore et toujours, personne n’y arrive. La mort, ou plutôt la finitude des humains mérite elle aussi une chanson, une petite danse. »

Le lied, avec l'orchestration, est chanté comme un souvenir, en toute intimité, par Maarten Seghers, soutenu par les danseurs et l'installation. La partition du 'Der Abschied' de Mahler est visible dans la chorégraphie de 'FOREVER'.

Idée, chorégraphie Grace Ellen Barkey

Installation Lemm&Barkey

Musique Der Abschied, Das Lied von der Erde, Gustav Mahler

Par Maarten Seghers, Mélissa Guérin, Sarah Lutz, Mohamed Toukabri

Dramaturgie musicale Rombout Willems

Dramaturgie Elke Janssens

Son Bart Aga

Production et Technique Marjolein Demey, Gwen Laroche

Stagiaire assistante mise-en-scène Camille Doucet

Une production de Needcompany.

Coproduction: Steirischer Herbst, Internationales Figurentheater-Festival (Erlangen en Nürnberg) et PACT Zollverein.

Avec le soutien des autorités flamandes.

24 mai '17 - Erlangen
26 mai '17 - Nürnberg
05 oct '17 - Antwerpen
07 nov '17 - Leuven
08 nov '17 - Leuven